#FRANCE Les femmes noires, des partenaires amoureuses de second choix ?


Yann Le Bihan est Docteur en Psychologie Sociale et diplômé de l’Institut de science politique de Toulouse. Ses travaux ont beaucoup porté sur la représentation des femmes noires en France et la perpétuation des imaginaires coloniaux associés.

photo Dark Skinned Sistas sur Skyrockblog

photo Dark Skinned Sistas sur Skyrockblog

Il a notamment mené une étude très éloquente en publiant de fausses annonces matrimoniales de femmes dans 2 magazines : Le Chasseur Français et le Nouvel Observateur.

Ces annonces publiées sous 3 profils différents, celui d’une femme blonde, d’une femme métisse et d’une femme noire, ont recueilli un peu moins de 900 réponses qui ont servi de base à l’étude.

L’analyse de ces réponses démontrent la différence de perception de ces candidates au mariage et ce tout d’abord par le nombre de réponses qui décroit selon qu’il s’agit de la femme blonde (la plus recherchée), la femme métisse ou la femme noire (celle ayant obtenu le moins de réponses).

En plus des indications contenues dans cette volumétrie, la teneur même des réponses est différente selon la femme supposée être à l’origine de l’annonce.

Tandis que la femme blonde est considérée comme vertueuse et stable, la femme noire est associée aux stéréotypes coloniaux connus tels que la promesse d’une sexualité épanouie ou une solidité physique à toute épreuve.

Par ailleurs, les profils des hommes ayant répondu à ces annonces sont également différents. La femme blonde attire des hommes jeunes et de milieux sociaux aisés tandis que la femme noire reçoit des messages d’hommes à la condition sociale moins favorable, beaucoup plus âgés ou porteurs d’handicaps physiques.

Les femmes blondes et métisses reçoivent (certes dans des proportions différentes) des propositions de mariage provenant d’hommes jeunes ayant une bonne situation sociale alors que la femme noire reçoit des propositions sexuelles d’hommes connaissant une vie plus difficile.

Les réponses auraient-elles été différentes via d’autres médias ?

Des études sur l’attractivité des femmes noires, qui semble être un véritable sujet de société, ont été faites dans d’autres pays occidentaux. Elles démontrent que les préjugés raciaux ont encore hélas de beaux jours devant eux.

En 2011 Satoshi Kanazawa, Psychologue de l’Evolution et professeur à la London School of Economics, publie sur le site du magazine américain Psychology Today un article démontrant scientifiquement (Gobineau et consorts ne sont pas très loin) que les femmes noires ne sont pas attirantes et ce, en se basant sur leur poids moyen qui serait plus élevé, leur intelligence qui serait moins élevée ou un plus fort taux de testostérone.

Devant la polémique, plus de 75000 messages de contestation, le magazine a choisi de retirer l’article en indiquant ne pas l’avoir commandé.

Plus récemment et à la fin de l’année 2013 Quartz, l’éditeur d’une application Facebook de rencontres, a révélé des chiffres sur les échanges entre internautes selon leur origine.

Ces informations n’ont certes pas de rigueur scientifique ou sociologique cependant les résultats poussent à la réflexion. On y voit notamment que les femmes noires sont celles qui obtiennent le moins de réponses et ce, y compris des hommes noirs.

article-2511049-198EFC0C00000578-902_306x368
image DailyMail, taux de réponse les moins élevés.

sources

A lire

Imaginaires coloniaux et sélection matrimoniale. Les stéréotypes de la “femme noire” dans les réponses masculines à des petites annonces, Sophiapol

L’étude qui explique « pourquoi les femmes noires sont moins attirantes? », RTBF

How race matters in romance: Dating app reveals most men fancy Asian women while majority of females prefer white men, Daily Mail (en anglais)

Construction sociale et stigmatisation de « la femme noire », imaginaire coloniaux et sélection matrimoniale, Yann Le Bihan

A voir

A écouter

Femme noire en images, racisme et sexisme dans la presse actuelle française, France Culture

Publicités

7 réflexions sur “#FRANCE Les femmes noires, des partenaires amoureuses de second choix ?

  1. C’est article est nul car il tourne autour de la vérité. Les hommes blancs sont certes attachants et pleurnichards face a leur femmes. Mais ils sont mauvais drageurs,ils ont une peur bleu des femmes c’est pourquoi bon nombre d’entre eux reste célibats et pour satisfaire leurs instinct sexuels ils font recours la masturbation. Comment expliquez vous l’accroissement des mariages mixtes surtout entre hommes noirs et blanches? Malgré la situation économique que ces immigrants font face?

    • nous n’acceptons pas les propos racistes et le but de ce blog ou de cet article n’est pas d’être contre les hommes blancs mais d’être pour les femmes noires.
      que vous trouviez cet article nul est une chose qui ne me pose pas de problème cependant votre présence n’est pas bienvenue si c’est pour tenir des propos pareils.

  2. Chère Chacha, inutile de vous en inquiéter. Son point de vue est de toute façon incompréhensible à vraie dire (grammaire, syntaxe, idées (??), orthographe, sens, logique…)

      • Ha ha je parlais du « Alahousseni Barry » à qui vous vous êtes donnée la peine de répondre. Son commentaire n’a vraiment ni queue ni tête. Je ne comprends pas l’enchaînement entre la pleurnicherie, la masturbation, les mariages mixtes et … la situation économique des migrants…..

  3. Cet article est faux,je m’etais inscrite sur un site je me fesais draguer par des hommes qui ont mon age et qui sont des chefs d’entreprises,et qui etaient serieux,en plus j’ai des amis blanches quand on sort je me plus draguer qu’elle,et actuellement je suis en coupe avec un homme blanc chef d’entreprise,mais pour que je l’accepte il a dù faire face a mon infidelité,il me suivait et il pleurait…bref je suis une femme noire et nombreuses de mes copines sont ds mon cas…donc votre article est faux.vous prenez un echantillon et vous géneraliser….en plus beaucoup de femmes noires que je connais ne veulent mm pas sortir avec des blancs,dc arreter ce articles bidons

    • prendre un échantillon et généraliser c’est précisément ce que vous faites en prenant votre exemple et celui de vos copines.

      les études citées sont réalisées par des sociologues avec des méthodes précises ce qui n’est pas le cas de « ce que vous dites est bidon car j’ai des contre exemples ».

      félicitations pour votre couple, je vous souhaite tous mes vœux de bonheur (et beaucoup de courage à lui).

Partagez un avis ou une information

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s