USA – Marlena Shaw chante « Woman of the Ghetto » #BlackFemMusic


L’oncle de Marlena Shaw, trompettiste de jazz, voulu rapidement lui mettre à l’étrier. Il l’emmena sur scène à l’age de 10 ans mais la mère de Marlena la trouvait alors trop jeune pour partir en tournée. Elle choisit de l’inscrire dans une école de musique.

Devenue adulte, elle se lança dans une carrière musicale et sa carrière décolla en 1967 avec l’album Out of Different Bags.

marlena shaw

Son album suivant, The Spice of life contient l’un de ses titres les plus connus : Woman of the ghetto dont elle a co-écrit les paroles.

L’album a été diffusé en 1969 soit quelques années après le Civil Rights Act (1964) qui aboli notamment la discrimination légale selon la race ou le sexe et cette chanson dresse un constat amer sur la situation des femmes noires.

How do you raise your kids in a ghetto?
Do you feed one child and starve another?
Won’t you tell me, legislator?

Comment élevez-vous vos enfants dans le ghetto ?
En nourrissez-vous un un en affamant un autre ?
Me direz-vous, vous le politique ?

Marlena Shaw y interpelle les pouvoirs politiques en leur indiquant que, si elle n’a pas les yeux bleus, elle n’en est pas moins une femme ayant des enfants à éduquer. Un parallèle est fait avec la déshumanisation des noirs lors de leur déportation afin d’appuyer le fait que si l’esclavagisme et la ségrégation légale sont finis, une ségrégation de fait persiste.

But I ain’t gonna raise your babies no more
Je n’élèverai plus vos enfants*

*les femmes noires étaient souvent en charge de l’éducation des enfants blancs, et ce au détriment des leurs.

Publicités

Partagez un avis ou une information

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s